Stages de formation: historique et témoignages

Depuis 2008, notre association organise chaque année une formation au chant grégorien,

  • soit sous forme de stage en plusieurs jours groupés (Paris: 2008 et 2009; Lille: 2010)
  • soit sous forme de formation continue (Lille: 2011 - Caen: 2013 - Lisieux: 2014)

Les premiers stages de formation comportaient, en plus du travail en groupe, une formation vocale individuelle (1/2 heure par jour par choriste) avec un professeur de chant (Evelyne Brun), ce qui avait l'avantage de porter l'attention sur l'importance du développement de l'outil principal du chant qu'est la voix.

Le fait de lier intimement la théorie et la pratique du chant grégorien, son imbrication dans le répertoire liturgique, rend l'apprentissage de ce chant abordable et agréable.

Le formateur, Bernard Lorber, est le fondateur de l’association Sacra Musica, animateur du site www.musique-liturgique.com, auteur du livre de chant Magnificat Dominum et a dirigé la collection de disques L’intégrale de l’année liturgique en chant grégorien.

A l'issue des stages, nous recevons des témoignages; vous en trouverez quelques uns ci-dessous. 

.

 

"Merci pour votre enseignement. Déjà en vous écoutant pour étudier un chant sur votre site « Musique Liturgique.com », j’avais remarqué  votre pédagogie. Elle met à l’aise avec un art  musical  qui pourrait paraître austère.

Tout devient simple en vous écoutant.

Mes amies qui m’ont accompagnée ont été  ravies de l’ensemble de ces 3 journées.

Et si un autre stage devait avoir lieu (sur les Psaumes par exemple et à Lisieux) nous serions heureuses d’y participer."

(stage 2015 à Lisieux)

 

« J’ai apprécié la richesse de cette formation en chant liturgique.

L’alternance entre le travail vocal et l’apprentissage théorique du grégorien est stimulante. C’est une excellente idée que chaque personne ait un suivi particulier avec un professeur de chant – et un très bon professeur!. Les cours théoriques sont clairs et vivants. Quant aux temps de travail choral, ils permettent de mettre en pratique nos progrès en chant et en connaissance du grégorien.

J’étais arrivée avec l’impression que le chant grégorien était une affaire de spécialistes ; je suis repartie avec une bonne compréhension de cette musique et l’espoir de la bien chanter un jour.

J’ai été touchée aussi par l’atmosphère studieuse et chaleureuse du stage.

Les personnes de notre groupe avaient des niveaux musicaux très variés ; pourtant, à la fin de la semaine, outre une bonne connaissance historique du grégorien, chacun savait nommer les neumes et comprenait le principe de la modalité grégorienne.

Le stage n’est pas cher, surtout au regard des connaissances acquises et des progrès accomplis.

Bref, c’était une semaine passionnante, qui donne envie de continuer. »

E.C.

 

"Permettez-moi de vous remercier pour ce stage que j'ai particulièrement apprécié. Cela m'a ouvert des portes quant au chant grégorien qui s'avére à la fois plus simple à lire que je ne croyais (c'était enfin clairement expliqué) et plus difficile à bien chanter, car je n'avais pas réalisé combien l'interprétation correcte en était exigeante. Dire que les moines et moniales chantaient ainsi une bonne partie du bréviaire...
Je comprends pourquoi ce chant porte si bien à la méditation du texte sacré.
Par ailleurs, les cours individuels de chant donnés par Mme Lecornier sont en soi une raison suffisante de faire ce stage. C'est une idée géniale de les y avoir incorporés, et de permettre ainsi un travail technique indispensable pour tout chant choral. Cela m'a permis également de prendre la mesure du travail qui reste à faire...
Enfin le survol sur l'évolution musicale du chant religieux antique à la polyphonie fut passionnant, on aimerait écouter la suite !"

C.B.

 

"… La méthode est abordable par tous : les choristes profitent des cours adaptés au niveau de chacun, qu’il soit débutant, progressant ou choriste habitué…  

Le déroulement d’une session est agréable à suivre. L’alternance des cours entre la théorie et la pratique du grégorien, entre la théorie et la pratique du chant choral, et la pratique du chant polyphonique permettent de varier les plaisirs ! 

 La succession des cours en quatre sessions dans l’année permet de progresser et de sentir les progrès accomplis, ce qui n’est pas inutile pour assurer la persévérance. 

Le contenu théorique des cours apporte des connaissances précieuses et utiles. Ainsi, par exemple, l’histoire du chant grégorien permet d’en mieux comprendre l’esprit : on le chante mieux quand on connaît comment il s’est formé au cours des siècles et quelle en a été l’évolution.

De même, l’apprentissage de la technique du chant (respiration et tenue du corps) aide à en améliorer la qualité. Ainsi tel choriste a enfin compris pourquoi il manquait de souffle en chantant : tout est dans la technique, par exemple, de "l’ancrage du corps" et de "l’ouverture du moule"! Il fallait le savoir…

Il faut enfin souligner l’intérêt que ces sessions apportent à une chorale de paroisse. Outre qu’elles créent un esprit de famille entre les choristes qui sont heureux de progresser ensemble, le travail accompli en groupe apporte une cohésion dans le chant. Il en résulte peu à peu un progrès sensible que les fidèles apprécient lors des messes dominicales.…"

S.L.

 

ImprimerE-mail