Mois de Juin, mois du Sacré-Coeur

 

Sacre_coeur_detoure.pngLa dévotion au Sacré-Cœur de Jésus, préparée par les écrits des Pères de l'Eglise, principalement par S. Jean Chrysostome et S. Augustin, plus tard par S. Bernard de Clairvaux († 1153) ne fut clairement établie qu'après les révélations faites à sainte Gertrude († 1302) et écrites dans son Legatus divinae pietatis(Le Héraut de l'amour divin).

Saint Jean l'Evangéliste lui avait annoncé que cette dévotion serait réservée pour les derniers temps «lorsque le monde vieilli et refroidi dans l'amour divin devrait se réchauffer à la révélation de ce mystère.»

Il manquait encore le culte liturgique. Le moment choisi par la Providence fut le XVIIe siècle, où le jansénisme tendait à remplacer la religion de l'amour par celle de la crainte. Saint Jean Eudes et sainte Marguerite-Marie Alacoque furent les premiers propagateurs de ce culte et, malgré toutes les oppositions, réussirent à le faire établir.

En juin 1675, Notre Seigneur demanda à la sainte que le premier vendredi après l'octave du Saint-Sacrement fut dédié à une fête particulière pour honorer son divin Cœur. Dès lors la dévotion se répandit rapidement et la fête fut célébrée bientôt dans quelques églises, puis adoptée en 1765 par l'assemblée du Clergé de France. Cette même année, Clément XIII l'accorda à la Pologne et, en 1856, Pie IX à l'Eglise universelle.

En 1889, Léon XIII l'éleva au rang de fête de 1ère classe. Pie XI, en 1928, lui donna une octave privilégiée avec une nouvelle messe Cogitationes et un nouvel office.

La messe du Sacré-Cœur.


Les motets et cantiques au Sacré-Cœur ne sont pas si nombreux que cela. Raison de plus pour découvrir ou re-découvrir ceux qui en valent la peine.

Voici le cantique Règne à jamais, extrait du coffret de 3 CD Les plus beaux cantiques. Les partitions polyphoniques se trouvent sur le 2e disque du coffret.

Le motet Cor dulce, extrait du coffret sur les motets grégoriens et dont vous trouverez la partition dans le livre de chant Magnificat Dominum.

ImprimerE-mail